Loïc Arnaud/ janvier 7, 2019

L’utilisation d’un outil comme la sophrologie dans le sport ne date pas d’aujourd’hui et fait parti des outils pionniers en matière de renforcement de la confiance en soi, de la gestion du stress, de la motivation, de la performance et du travail en collectif.

Quand je travaille avec des sportifs, je mets en place un premier planning de coaching sur sept à huit séances, adapté au sport pratiqué, qui, en montant crescendo, permet à la sportive ou au sportif de se ré-approprier sa respiration, de se prémunir des tensions, de prendre conscience des capacités dans l’action et de favoriser les bonnes sensations tout en optimisant les performances.

Et le collectif, quand on pratique un sport individuel ? 

Un sport ne se pratique jamais seul et je trouve important que le (la) coach, les proches soient associés aux séances, et je les invite à participer au moins sur les premières séances. Il est même très courant de modifier les séances en fonction d’une demande spécifique de l’entraîneur. L’important est d’instaurer un respect et une confiance mutuelle pour mettre en place les protocoles.

Une dernière chose à rappeler, valable dans de multiples domaines d’intervention en extérieur, ce n’est pas aux sportifs de s’adapter, mais au sophrologue qui doit être toujours présent et à l’écoute 🙂

À bientôt,

Loïc.

Prendre rendez-vous en ligne

Tél : 07 67 31 97 78

https://inaji.fr

Share this Post