J’ai choisi d’exercer un métier pour aider les gens et j’en suis très content. Mais parfois, je me pose tout de même des questions. Est-ce que c’est bien utile ? Est-ce que les gens le méritent ?

Car si j’ai choisi d’exercer ce métier, c’est pour me rapprocher de valeurs plus « humaines ».

Mais nous n’avons pas toutes et tous la même définition d’« humain(e) ». Pour certaines personnes ce terme renvoi à des êtres dits intelligentes, pour d’autres encore, à des peuples d’une planète, d’autres à des employés, des clients… Cela reste restrictif et très souvent négatif.

Si je devais donner ma propre définition, je dirais que ce terme englobe tout ce que nous devrions être : des êtres sans jugements, aidant, respectueux.

Sans jugements, car si nous sommes si intelligents, nous devons arrêter de voir l’autre comme un ennemi potentiel. Aidant, car si nous sommes si intelligents, nous devons apporter du soutien à celles et ceux qui en ont besoin. Respectueux, car si nous sommes si intelligents, nous devons tout faire pour se soutenir.

L’Humanité préfère se cacher derrière des masques philosophiques, financiers et égoïstes. L’Humanité se dégrade même, elle détruit sa planète, annihile les autres vies.

Je ne pourrais jamais empêcher des abruti(e)s porter plainte contre des ânes, des coqs, des corneilles… Je ne pourrais jamais empêcher des idiot(e)s vouloir absolument se faire la guerre pour des motifs qu’ils ne comprennent pas. Alors, je fais mon job avec l’espoir, à mon tout petit niveau, que les gens trouve un sens à leur vie.

J’ai choisi ce métier pour aider les gens et j’en suis très content. Si je peux permettre à une personne de redevenir un peu plus optimiste et positive pour mieux apprécier la vie, je sais que son « humanité » n’en sera que meilleure et par ricochet, la votre aussi 🙂

À bientôt,
Loïc

Share this Post